Reflexion

Actualités

Nouvelle - Actualités

La Ville salue l'annonce d'Éco Entreprises Québec

 

Lachute, le 5 juin 2015 – La Ville de Lachute salue l’initiative d’Éco Entreprises Québec (ÉEQ), qui annonce aujourd’hui des investissements de 40 millions de dollars sur une période de cinq ans, visant l’amélioration technologique pour le traitement du verre dans les centres de tri.

Cette nouvelle tombe à point, au moment où le débat sur la consigne des bouteilles de vin fait rage et menace l’avenir du système de collecte sélective tel qu’on le connaît aujourd’hui. Permettre aux centres de tri d’accéder aux technologies de traitement du verre constitue le moyen le plus efficace d’assurer la pérennité du système de collecte sélective actuel, et rend caduque l’idée même d’une consigne sur ces bouteilles.

La Ville de Lachute se réjouit de constater que les membres d’Éco Entreprises Québec, des entreprises privées pour la plupart, manifestent ainsi leur soutien indéfectible à la collecte sélective. En proposant de tels outils pour une modernisation des centres de tri, ÉEQ offre une solution concrète et définitive à la problématique de la gestion du verre au Québec.

Le maire de Lachute, monsieur Carl Péloquin, accueille favorablement cette annonce ce matin. « C’est une excellente nouvelle pour notre ville et pour Tricentris! Depuis plusieurs années, Tricentris collabore à des études visant la valorisation du verre dans les matériaux destinés à la construction. Cette entreprise, qui détient un centre de tri à Lachute, est un chef de file dans son domaine, ayant comme préoccupation constante le développement durable et l’innovation. Ces investissements permettront à Tricentris de continuer ses démarches de micronisation du verre, d’être un employeur local qui se démarque et un partenaire économique important pour la région » a soulevé monsieur Péloquin.

Il s’agit là d’une bonne nouvelle pour l’ensemble des centres de tri du Québec, pour l’avenir de la collecte sélective mais aussi pour les entreprises du secteur sises sur notre territoire et pour tous les travailleurs dont les emplois sont ainsi consolidés. Et en contribuant à maintenir les coûts de la collecte sélective le plus bas possible, ce sont toutes les municipalités et les citoyens qui en sortiront gagnants.

- 30 -

Renseignements :

Kim Laviolette, CRIA

Conseillère en Ressources humaines et aux Communications

Ville de Lachute

klaviolette@ville.lachute.qc.ca

Une création Web de Spektrum Media